accueil bretagneweb              bretagneweb

ÉGLISE SAINT-TUGDUAL

L'ÉGLISE SAINT-TUGDUAL DE BOQUEHO DATE DU 15ÈME AU 19ÈME SIÈCLE. LE TRANSEPT EST RECONSTRUIT AU DÉBUT 18ÈME SIÈCLE ET LA NEF EST AGRANDIE AU 19ÈME SIÈCLE.

À L'INTÉRIEUR SE TROUVE PLUSIEURS STATUES DONT CELLE DE NOTRE-DAME DE LINADEC EN BOIS POLYCHROME DU 17ÈME SIÈCLE, ON PEUT VOIR AUSSI DES STALLES DU 17ÈME SIÈCLE DANS LE CHŒUR ET UN GISANT D'UN SEIGNEUR DE LISCOUËT DU 15ÈME SIÈCLE.

carte postale boqueho        

 

CHAPELLE NOTRE-DAME DE PITIÉ

LA CHAPELLE DATE DU MILIEU DU 15ÈME SIÈCLE.

DEUX STATUES ANCIENNES EN BOIS POLYCHROME SONT À VOIR.

carte postale boqueho        

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      DEUX MENHIRS DE KERGOFF - CLASSÉ LE 25 AVRIL 1966

      CROIX SAINT-YVES - INSCRIT LE 9 MARS 1927

      CHAPELLE NOTRE-DAME DE PITIÉ - CLASSÉ LE 18 MAI 1946

      CROIX DES BOTMILIAU - KERMÉDRET - CROIX DES BOTMILIAU - INSCRIT LE 31 MARS 1926

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

BOCOHO ; dans un fond, sur la route de Châtelandren à Qnintin ; à 8 lieues deux tiers de Tréguier, son Evêché ; à 22 lieues de Rennes ; & à 3 lieues deux tiers de Guingamp, la Subdélégation.
Le Roi possede plusieurs fiefs en cette Paroisse, qui ressortit au Siege Royal de Saint-Brieuc : on y compte 1500 communiants ; M. du Liscouet-Vice-de-Loup en est le Seigneur. La Cure est en la présentation de l'Abbé de Beauport. Ce territoire, coupé de vallons & couvert d'arbres, renferme de bonnes terres pour les grains & le lin ; mais il y a beaucoup de landes. La riviere du Lies prend sa source dans cette Paroisse.
La Seigneurie du Liscouet, haute-Justice, appartenoit, en 1330, à Jean du Liscouet. Alain du Liscouet, son petit-fils, Gouverneur de Loches, le distingua tellement au service de Charles VII, que ce Prince, après son Sacre à Rheims, en 1429, voulant récompenser ce Gentilhomme, le fit son Maitre-d'Hôtel. Il possédoit encore à Bocoho, les maisons nobles de Ker-ylago & de Couestrio.
Le 15 Mai 1546, Yves de Bouteville, Commissaire du ban & arriere-ban du diocese de Quimper, nomma Alain du Liscouet, Capitaine de plusieurs Paroisses de ce diocese, pour en garder les ports & havres, & les mettre à l'abri de la surprise de l'ennemi qui menaçoit de faire une descente en Bretagne.
Le 24 Avril 1586, Henri IV nomma Yves du Liscouet Gentilhomme de sa Chambre, & lui donna, au camp de Mantes, le 26 Mars 1590, un brevet de Capitaine de cinquante lances. Il fut fait Maréchal de Camp à Rennes, le 2 Septembre 1593, par le Maréchal d'Aumont, & tué au mois de Novembre 1594, en attaquant le fort de Crozon, dans le territoire de Roscanvel. On rapporte qu'après la mort de ce Gentilhomme, son cheval traversa à la nage la rade de Brest, dans une largeur d'une lieue un quart, & courut depuis la côte jusqu'au château de Kergoët, près Daoulas.
M. l'Abbé de Ker-mellec Chef-du-Bois, dit, dans un de ses mémoires, qu'Yves du Liscouet, passant dans un chemin creux & fort étroit, avoit eu la main droite coupée d'un coup de faulx par un Prêtre, & qu'il se fit faire une main de fer de laquelle il tenoit son sabre, & se servoit comme de sa main naturelle.
Les autres maisons nobles du territoire de Bocoho sont : en 1430, la Boissiere, à Jean d'Anjou ; Ker-groas & Ker-misian, à Maurice le Vicomte ; la Boullaye & Ker-medec, à Fouquet Russault : la premiere est aujourd'hui à M. de Robien, qui possede aussi, dans le même territoire, celle de Ker-vague : le Danoet, Ker-balles, Ker-olivier, Ker-ypern, Ker-ledrec, Linadec, & Ker-nabat qui dépendoit, en 1480, de la Seigneurie de Châtelaudren.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présenté soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégé par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une treve est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poid) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poid) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dû au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb