accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

carte postale corseul        

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      RUINES ROMAINES DITES TEMPLE DE MARS DU HAUT BÉCHEREL - CLASSÉ EN 1840 - SITE GALLO-ROMAIN DU HAUT-BÉCHEREL, VESTIGES ENFOUIS ET EN ÉLÉVATION, À L'EXCEPTION DE CEUX CLASSÉS EN 1840 SOUS LA DÉSIGNATION TEMPLE DE MARS, AINSI QUE LA FERME DU 16ÉME SIÈCLE JOUXTANT LE MUR SUD DU SANCTUAIRE ANTIQUE - CLASSÉ LE 24 FÉVRIER 1997

      VESTIGES ARCHÉOLOGIQUES GALLO-ROMAINS DU CLOS-MULON - CLASSÉ LE 31 AOÛT 1990

      SITE GALLO-ROMAIN DE MONTERFIL - LE BOURG - VESTIGES ARCHÉOLOGIQUES GALLO-ROMAINS DE LA RÉSERVE AINSI QUE LE TERRAIN SUR LEQUEL ILS SONT SITUÉS - INSCRIT LE 19 JUILLET 1995

      RUINES DU CHÂTEAU DE MONTAFILANT - INSCRITION DU 27 FÉVRIER 1926

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

CORSEUL ; sur une hauteur ; à 4 lieues au Sud-Sud-Ouest de Saint-Malo, son Evêché ; à 12 lieues de Rennes ; & à 2 lieues & demie de Dinan, sa Subdélégation & son ressort. Cette Paroisse releve du Roi. On y compte 3600 communiants. La Cure est présentée par l'Abbé de Beaulieu. Ce territoire renferme quelques bonnes terres, le bois du Parc qui peut avoir 1 lieue de circuit, & des landes, comme presque par-tout ailleurs en très-grande quantité.
Corseul est une Paroisse très-remarquable par les antiquités qu'elle renferme, & les ruines des anciens monuments qu'on y découvre tous les jours. Les Sçavants, & même de célebres Académiciens, fondés sur la conformité du mot Corseul avec celui de Curiosolites, ont pensé que c'étoit autrefois la capitale du peuple connu en Bretagne sous cette dénomination : mais ce seroit une témérité de prononcer là-dessus d'une maniere décisive ; nos connoissances, sur ce point, sont très-incertaines & les conjectures les plus nombreuses, à cet égard, pourroient être détruites par d'autres, qui ne sont pas en moindre quantité & moins satisfaisantes. Je ne suis pas même de l'avis de ceux qui pensent que cétoit une ville de Curiosolites, & je crois avoir appuyé mon sentiment d'assez bonnes raisons. ( Voyez la dissertation qui se trouve page lxiv de l'Abrégé de l'histoire de Bretagne, tome premier de ce Dictionnaire. ) Je m'en tiendrai là, jusqu'à ce que de nouvelles découvertes aient fixé les idées du public sur les premiers habitants de ce lieu ; & je me contenterai de rapporter ce qu'on en a dit dans les derniers temps.
En 1709, M. le Pelletier de Souzi chargea un Ingénieur de Saint-Malo de se transporter sur les lieux, pour y examiner, avec tout le soin possible, les ruines indiquées, & d'en faire le détail le plus circonstancié. L'Ingénieur se rendit à Corseul, & envoya à l'Académie le mémoire suivant.
Mémoire sur les vestiges d'antiquité que l'on trouve au village de Corseul, en Bretagne.
« Ce village est certainement sur les ruines d'une ville considérable, comme il paroît dans la grande quantité des restes de murailles que l'on trouve dans les champs & dans les jardins, à quatre & cinq pieds de profondeur dans la terre. Son Eglise a été sûrement bâtie des débris de quelques grands édifices ; car on voit, en différents endroits, des tambours de colonnes, de même grosseur que ceux des piliers qui forment les ailes du chour : tels sont ceux qui sont à trois cents pas de l'Eglise, au milieu du grand chemin de Dinan, auprès desquels est une base de profil atticurge, de trois pieds six pouces de diamètre, avec environ un pied de fût cannelé en spirale : mais ce qui est de plus remarquable, est une grande pierre, de cinq pieds de long sur trois de largeur & d'épaisseur, que l'on a tirée d'un tombeau pour en faire un octogone, auquel on a laissé une face plus large que celles qui lui répondent, pour conserver une inscription latine telle qu'elle est figurée dans la copie suivante :
D + M + S
SILICIA NA
MOIDDE-DO
MO. AFFRIKA
EXIMIA PIETATE
FILIVM SECUTA.
HIC. SITA. EST.
VIXIT A-LXV
CN IANVARI.
VS FIL-POSUIT.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présenté soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégé par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une treve est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poid) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poid) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dû au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb