accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

carte postale donges        
         

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      MENHIR DIT DE LA VACHERIE - CLASSÉ

  SITES INSCRITS ET CLASSÉS:

      LA GRANDE BRIERE - INSCRIT LE 13 MARS 1967

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

DONGES ; gros bourg, au bord de la rive droite de la Loire ; à 8 lieues & demie à l'Ouest de Nantes, son Evêché ; à 20 lieues & demie de Rennes ; & à 3 lieues un quart de Pontchâteau, sa Subdélégation. Cette Paroisse passe pour une des plus anciennes de ce diocese. Albert de Morlaix dit qu'elle fut fondée, en 368, par Arisius ou Arifius, Evêque de Nantes, mais il se trompe, Arifius ne fut Evêque de Nantes qu'en 396 : c'étoit Eumelius qui occupoit le Siege en 368. Donges étoit autrefois une Banniere, c'est aujourd'hui une Vicomté, qui a une haute, moyenne & basse-Justice, avec Sénéchaussée, laquelle ressortit au Présidial de Nantes, & appartient à M. le Marquis de Kerouan, Seigneur du lieu. On y compte 1800 communiants : la Cure est à l'Ordinaire. Son territoire renferme les maisons nobles suivantes, chacune avec leurs Jurisdictions particulieres, qui s'exercent en cette Paroisse & ressortissent au Siege Présidial de Nantes. Le Prieuré de Donges, haute, moyenne & basse-Justice, à M. le Prieur ; Martigné, haute-Justice, en 1390, à Allain Mechinot, & aujourd'hui à M. Guichardi de Martigné, qui jouit encore des droits du passage établi sur la Loire, pour aller de Donges à Paimbouf : Brat, haute-Justice, à M. Frelon de la Frelonniere ; le Bois-Joubert, moyenne & basse-Justice, en 1370, à Jean de l'Estourbillon, Ecuyer dans la Compagnie de Guillaume Boetel, Chevalier au service du Roi Charles V ; en 1400, à Charles de Coësmes ; aujourd'hui, à M. de l'Estourbillon : la Charpentrais, moyenne & basse-Justice, en 1400, à Jean de Montauban, époux de l'héritiere de cette maison ; aujourd'hui, à M. de Chevigné : Erduros, moyenne & basse-Justice, à M. de Besné ; Treveneuc, moyenne & basse-Justice, à M. Guillermo-Darmes : en 1400, on y connoissoit les maisons nobles de la Helardiere, basse-Justice, à M. du Bouexic de Pigneux ; l'Angle-Casso, à François du Plantey ; & la Ripaudaye, à Jean Ripaud.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présenté soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégé par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une treve est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poid) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poid) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dû au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb