accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

carte postale ligne        
         

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

LIGNÉ : à 5 lieues trois quarts au Nord-Est de Nantes, son Evêché & son ressort ; à 18 lieues de Rennes ; & à 3 lieues d'Ancenis, sa Subdélégation. On y compte 1450 communiants : la Cure est à l'alternative. Des grains, du foin, & des vins de qualité médiocre ; voilà les productions ordinaires de ce territoire ; où l'on voit des landes dont le sol est de bonne qualité, mais que les habitants ne s'empressent pas de cultiver.
En 1256, le château de la Musse appartenoit à un jeune Seigneur, connu sous le nom du Seigneur de la Musse : Jeanne Chabot ; fille de Gerard, Baron de Retz ; son épouse, fut surnommée la folle, parce qu'elle l'avoit épousé lorsqu'il n'étoit encore que valet-servien. ( Voyez Machecou, année 1256. )
En 1298, ce château appartenoit à Geoffroi de Ligné, Chevalier, Seigneur de la Musse, qui y faisoit sa résidence.
Le Duc Pierre II, par ses lettres, données à Vannes le 12 Novembre 1455, accorde le titre de Banneret à Guillaume, Chevalier, Seigneur de la Musse & de la Cheze-Girault, avec permission audit Seigneur & à ses successeurs de porter leurs armes en banniere, de tenir & avoir Justice patibulaire à quatre poteaux. Avant ce temps, la Musse n'étoit qu'une Bachelerie du Comté de Nantes. Le château de la Musse est entiérement en ruines. Il a haute, moyenne & basse-Justice, qui appartient à M. de Goyon, Seigneur de la Paroisse.
En 1420, la Rochefordiere & les Rablayes, à Jean l'Abbé, Chevalier ; la premiere a haute, moyenne & basse-Justice, & appartient à Mde. de la Moussaye : la Perriere, au Sieur de la Musse ; la Bouvetiere, à Jean de la Riviere ; le domaine de la Martiniere, à Jean, Seigneur de Montigné ; la Treluere, à André de Saffré. Les maisons nobles du Pas-Richeux, de la Chaînés, des Pont-ceaux, & de la Clergerie, sont plus modernes.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb