accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

carte postale moisdon la riviere        
         

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      EGLISE - INSCRIT

      FORGE NEUVE - INSCRIT

  SITES INSCRITS ET CLASSÉS:

      L'ETANG DE LA FORGE ET LA RIVIERE LE DON - CLASSÉ LE 13 NOVEMBRE 1942

      LE SITE DU VAL - CLASSÉ LE 28 JUILLET 1938

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

MOISDON ; sur une hauteur, près la riviere de Don ; à 12 lieues au Nord-Nord-Est de Nantes, son Evêché & son ressort ; à 12 lieues deux tiers de Rennes ; & à 2 lieues un tiers de Châteaubriand, sa Subdélégation. La Cure de cette Paroisse, ou l'on compte 1800 communiants, est à l'Ordinaire ; quoique les Moines de Saint-Florent de Saumur s'en attribuent la présentation. Ce territoire fournit beaucoup de mines de fer, des terres labourables, des praines, des landes ; les forges à fer de la Forge-neuve & de Gravotel, & la forêt Pavée qui peut contenir mille trois cents arpents de terrein : cette forêt & les forges appartiennent à M. le Prince de Condé, Seigneur de la Paroisse.
L'Eglise paroissiale est un Prieuré dédié à Saint Jouan, lequel est affermé mille cinq cents livres, au profit des Moines de l'Abbaye de Pirmil, près Nantes. Il a une moyenne & basse-Justice, & dépend de l'Abbave de Saint-Florent de Saumur, Ordre de Saint-Benoît, à laquelle il fut donné par les Seigneurs de Moisdon. II y avoit encore, en 1624, deux Religieux de cet Ordre, qui remplissoient les fonctions curiales à Moisdon.
L'an 1132, Alain, Seigneur de Moisdon, donna à deux Moines de l'Abbaye de Pontron, de l'Ordre de Citeaux, l'emplacement du vieux bourg de Meilleraye, pour y bâtir une Abbaye. ( Voyez Meilleraye. )
L'an 1163, Alain de Moisdon & sa femme donnerent quelques biens, qu'ils possedent dans les Paroisses de Saint-Julien de Vouvantes & de la Chapelle-Glain, à l'Abbaye de Saint-Florent, lorsqu"ils présenterent leur fils à cette maison, où il voulut prendre l'habit monastique.
En 1400, la Ferriere appartenoit à Bernard, Chevalier, Seigneur de la Ferriere, &, en 1680, à Pierre de la Ferriere ; depuis ce temps, elle a été vendue plusieurs fois, & appartient maintenant à un particulier de Châteaubriand : la Herbretiere, à Guillaume de la Herbretiere : la Courtelinaye, à Robin du Pavillon ; la maison de Châteaulin de Melleraye, la métairie noble de........ au Prieur du Châtelier ; le manoir de Lerissaye, à Guillaume du Houssai ; la Haye-Cherel, à Dom Pierre Picon : la Galmeliere, à Jamet Rouxel ; la Riviere-Payen, aujourd'hui la Riviere-Pean, à Jean de la Riviere : ces deux dernieres forment une haute, moyenne & basse-Justice, & et appartiennent à Mde, du Bois-adam : la Chaussée de Moisdon, à Jacques Rouxel ; c'est aujourd'hui un hameau ou village composé de sept à huit maisons : la Boteliere, à Jamet de la Boteliere ; la basse-Justice du Pavillon appartient à M. Duhamel.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb