accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

carte postale varades        
         

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      LA MADELEINE - INSCRIT

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

VARADES ; sur la route de Nantes à Angers ; à 10 lieues trois quarts de, Nantes, son Evêché & son ressort ; à 21 lieues de Rennes ; & à 2 lieues deux tiers d'Ancenis, sa Subdélégation. On y compte 3000 communiants : la Cure est à l'Ordinaire ; & le Prieuré de Saint-Martin est présenté par l'Abbé de Marmoutier. Le territoire, borné au Sud par la riviere de Loire, coupé par un bras de cette riviere, & par deux autres ruisseaux qui coulent dans deux vallons, offre à la vue un pays riche, très-bien cultivé, des champs de grains, des vignes dont le vin est de bonne qualité, & de très-belles prairies. La salubrité de l'air & la beauté du pays ajoutent encore à l'agrément de ce séjour, dont les habitants n'ont point à envier le sort de leurs voisins.
Ce pays est fort peuplé de villages ou hameaux ; & l'on y voit plusieurs maisons de remarque, qui sont ; le Château, le Côteau, l'Auvriere, la Blancherie, la Basse-Boutiere, le Jartier, la Haute-Boutiere, l'Epinay, la Fichetrie, l'Hopiteau, le Doucet, & la Boultiere-Lon.
Le Prieuré de Rieux existoit dès 1400. Il n'y avoit alors aucune maison noble dans le territoire de Varades. Quiriac, Evêque de Nantes, étant à Tours, ratifia de nouveau, mais pour sa vie seulement, la donation que Rodoald ou Rouaud leur avoit faite de l'Eglise de Saint-Pierre de Varades, sans le Presbytérat, c'est-à-dire, sans le patronage ou la nomination du Prêtre. Voilà le plus ancien titre qu'on ait trouvé, pour constater l'existence de cette Paroisse. L'an 1120, Briand, Seigneur de Varades, exempta les effets des Moines de Marmoutier, des droits qui lui étoient dus par toutes les marchandises qui passoient sur la Loire. Olivier, fils de Briand, Seigneur de Varades, confirma, l'an 1150, à l'Abbaye de Marmoutier, la possession de l'Eglise de Varades. Les Moines, alors très-puissants, prétendirent que cette Eglise étoit indépendante de la Jurisdiction de Bernard, Evêque de Nantes, ci-devant Moine de Cîteaux. Le Prélat, qui sçavoit bien que l'Institut de Clairvaux n'approuvoit pas ces sortes d'indépendances, leur résista fortement, & l'emporta sur eux en 1151. L'an 1196, André de Varades légua, par son testament, vingt sols, pour la réparation ou reconstruction de l'Eglise de Varade ; neuf sols, aux Moines qui la desservoient ; & dix sols, pour bâtir la Chapelle de Saint-Audouin.
Le 10 Décembre 1591, les Capitaines Quinipili & Camors, arriverent à Varades, avec leurs troupes & du canon, d'où ils partirent le lendemain, pour aller assiéger l'Abbaye de Saint-Florent-le-Vieil, de l'autre côté de la Loire, où le Roi Henri IV avoit placé une garnison de trente-six hommes. Cette place fut prise, le 13 du même mois ; & les vainqueurs, usant avec barbarie de leur victoire, firent pendre le Capitaine & sa Garnison. J'ignore quel motif les porta à cet excès d'inhumanité.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb