accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

carte postale guegon        
         

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      TYMPAN DE COËT-BUGAT DRESSÉ SUR LE MUR D'ENCLOS DU CIMETIÈRE - INSCRIT LE 29 MARS 1935

      ÉGLISE SAINT-PIERRE ET SAINT-PAUL - CLASSÉ LE 5 OCTOBRE 1965

      MANOIR DU VAL AU HOUX, DÉPENDANCES, FOUR À PAIN ETMURS DE CLÔTURE - INSCRIT LE 27 FÉVRIER 1996

      CHAPELLE DE TRÉGANTEUR - INSCRIT LE 6 OCTOBRE 1925

      CROIX FORHAN SITUÉ À LA CHATAIGNERAIE - INSCRIT LE 13 MAI 1937

      COLONNE DE JUSTICE DU CIMETIÈRE DE TRÉGANTEUR - INSCRIT LE 30 OCTOBRE 1928

      GRILLE D'ENTRÉE DU PARC DU CHÂTEAU DE TRÉGANTEUR - CLASSÉ LE 19 MARS 1943 - CHÂTEAU DE TRÉGANTEUR ET SON PARC - INSCRIT LE 11 AVRIL 1947

      CROIX DU 16ÈME SIÈCLE SITUÉE PRÈS DE LA CHAPELLE DE CAMFROUX - INSCRIT LE 21 JUIN 1927

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

GUEGON ; sur une hauteur ; à 7 lieues & demie au Nord-Nord-Est de Vannes, son Evêché ; à 14 lieues deux tiers de Rennes ; & à une demie lieue de Josselin sa Subdélégation. Cette Paroisse ressortit à Ploermel, M. le Duc de Rohan en est le Seigneur. On y compte, y compris ceux de Treganteuc, sa treve, 2400 communiants. La Cure est à l'Ordinaire. Ce territoire est coupé par la riviere d'Oust, & par un assez grand nombre de vallons : les terres n'y sont pas toutes de bonnes qualités ; on y voit quelques prairies, beaucoup de landes, & des habitants dans l'indigence. Les maisons nobles sont : Couesbi, haute, moyenne & basse-Justice, à Mlle. de Ceintré ; Basquelin, moyenne & basse-Justice ; la Ville-Olivier & Clan, moyennes & basses Justice, à M. de Coëslin : le Plessis-Monteville, & le Plessis-Godefroi, moyennes & basses-Justices, à M. de Brignac ; la Ville-de-Noual, moyenne & basse-Justice, à Mde. de Bosset ; la Ville-Beuve & le Val-au-Houl, moyennes & basses-Justices, à Mlle. de Ceintré : la Ville-Pelotte, moyenne & basse-Justice, appartenoit, en 1380, à N........ Dubot ; en 1580, à Jeanne Dubot, épouse de N........ de la Chapelle ; aujourd'hui, à N........ de la Chapelle un de leurs descendants. Les ruines de cette maison servent aujourd'hui de logement au métayer qui afferme cette Seigneurie : on voit sur une grosse pierre, au dessus de la porte d'entrée, les armes de la famille Dubot, sculptées à l'antique ; elles sont d'azur à trois quintes-feuilles d'argent, 2 & 1. Briand-Maillard, moyenne & basse-Justice, à Mlle. Dubot. On y voyoit, en 1500, les manoirs suivants : la Ville-Neuve & Quelin, à Julien d'Avaugour, Sieur de Saint-Laurent ; le Val-au-Houl, à Vinaut du Houl ; la Ville-Bouquet & Treganteuc, à On y trouve encore la Chapelle de Coetbugat, sise dans un des villages les plus considérables.
COETBUGAT ; à 7 lieues un quart au Nord-Nord-Est de Vannes, son Evêché ; à 14 lieues trois quarts de Rennes ; & à trois quarts de lieue de Josselin, sa Subdélégation. Cette Paroisse, dont la Cure est présentée par l'Abbé de Saint-Jean-des-Prés, ressortit à la Cour Royale de Ploermel, & compte 200 communiants. Son territoire, de peu d'étendue, renferme fort peu de terres en labeur, & une grande quantité de landes.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présenté soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégé par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une treve est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poid) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poid) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dû au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb