accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

mellac        
         

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      STÈLE PRÉHISTORIQUE À L'OUEST DU MANOIR DE KERNAULT - INSCRIT LE 13 MARS 1991 - FAÇADES ET TOITURES DE L'ENSEMBLE DES BÂTIMENTS DU MANOIR DE KERNAULT À L'EXCLUSION DES DEUX DÉPENDANCES DU 19ÈME SIÈCLE DE LA COUR ET DU JARDIN, GRANDE SALLE DU REZ DE CHAUSSÉE DU LOGIS, JARDIN SITUÉ À L'EST, MURS DE CLÔTURE AVEC LEUR PORTAIL - CLASSÉ LE 13 AOÛT 1991

      CALVAIRE SITUÉ DANS LE CIMETIÈRE - INSCRIT LE 3 JUIN 1932

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

MELLAC ; à 8 lieues trois quarts à l'Est-Sud-Est de Quimper, son Evêché ; à 30 lieues deux tiers de Rennes ; & à 1 lieue de Quimperlé, sa Subdélégation & son ressort. Cette Paroisse releve du Roi, & compte 1400 communiants : la Cure est présentée par l'Abbé de Quimperlé. Le territoire est inégal, & renferme des terres incultes, & quelques autres assez bien cultivées. maisons nobles : en 1300, le manoir de Lenez, à Yves Hautbois, qui possédoit aussi celui de Beznoet : en 1400, le Plessis, à Richard de Kermorial : en 1500, le Breil-Routier, à Guillemette, Dame du Breil-Boutier.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb