accueil bretagneweb              bretagneweb

GRAVURES ANCIENNES SUR ROSCOFF

O.

gravure

VUE GÉNÉRALE

gravure

CLOCHER DE L'ÉGLISE NOTRE-DAME DE CROAS BATZ

gravure

VUE GÉNÉRALE

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      LOGIS ET MURS D'ENCEINTE EN TOTALITÉDE LA MAISON ANCIENNE 9 RUE AMIRAL RÉVEILLÈRE - INSCRIT LE 16 JUILLET 1997

      FAÇADES ET TOITURES DE L'IMMEUBLE 22 RUE DE L'AMIRAL-RÉVEILLÈRE - INSCRIT LE 20 MAI 1975

      ÉGLISE - CLASSÉ LE 12 JUILLET 1886 - LES DEUX OSSUAIRES - CLASSÉ LE 22 OCTOBRE 1913 - ENCLOS ENTOURANT L'ÉGLISE ET SES MURS DE CLÔTURE - CLASSÉ LE 23 JANVIER 1934

      PIÈCE À USAGE DE CHAMBRE ABRITANT 5 PANNEAUX DE LAMBRIS PEINTS AU PREMIER ÉTAGE CÔTÉ NORD-EST DE LA MAISON 2 RUE ARMAND ROUSSEAU - CLASSÉ LE 13 AOÛT 1998 - MAISON EN TOTALITÉ - INSCRIT LE 25 MARS 1997

      MAISON DITE DE MARIE STUART 25 RUE AMIRAL RÉVEILLÈRE - CLASSÉ LE 21 FÉVRIER 1914 - PORTE ET FENÊTRES DE LA CHAPELLE SAINT-NINNIEN, DITE DE MARIE STUART, DÉMOLIE, RÉÉDIFIÉES SUR LA MAISON ANCIENNE - INSCRIT LE 3 DÉCEMBRE 1930

      MAISONS EN TOTALITÉ 16 ET 18 RUE ALBERT DE MUN - INSCRIT LE 6 NOVEMBRE 1997

      DEMEURE DU PASSAGE LOUIS NOIR EN TOTALITÉ ET MUR MITOYEN AVEC LE 9 RUE GAMBETTA - INSCRIT LE 23 JUILLET 1997

      FAÇADES ET TOITURES DE LA MAISON DITE DE MARIE STUART 19 RUE DE L'AMIRAL-RÉVEILLÈRE - INSCRIT LE 4 FÉVRIER 1974

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

SAINT-POL-DE-LÉON ; ville épiscopale & capitale de la Principauté de Léon ; par les 6 degrés 20 minutes 20 secondes de longitude, & par les 48 degrés 40 minutes 52 secondes de latitude ; & à 42 lieues de Rennes. L'Evêché de Saint-Pol-de Léon contient 122 lieues quarrées : il est borné au Nord & à l'Ouest par l'Océan, au Sud par l'Océan & l'Evêché de Quimper, & à l'Est par celui de Tréguier ; il renferme quatre villes, quatre-vingt-une Paroisses de campagne, trente-quatre treves, deux Abbayes d'Hommes, douze Couvents d'Hommes, six Couvents de Femmes, quatre Hôpitaux, dont un est militaire, un Hôtel-Dieu, & compte 186800 habitants. Le voisinage de la mer rend l'air un peu humide & épais. Le terroir est exactement cultivé, & produit des grains de toutes especes, du lin, du chanvre, & du cidre. Trois grandes routes aboutissent à Saint-Pol-de-Léon, ou l'on compte 5400 habitants. Une seule Paroisse, nommée le Minihi, formée de sept qui existoient auparavant, & qui a pour treve la petite ville de Roscoff, avec port de mer ; & cinq Communautés, qui sont : les Carmes, les Minimes, le Séminaire, les Ursulines, & l'Hôtel-Dieu. On remarque, dans la même ville, une Communauté avec droit de députer aux Etats, une Subdélégation, une Poste aux lettres, trois foires par an, & un marché tous les mardis. Le commerce de la ville n'est pas considérable, & ne peut l'être, n'ayant d'autre activité que celle que lui donne le port de Roscoff, qui est à trois quarts de lieue de Saint-Pol-de-Léon. Ce port, creusé par la Nature elle-même, est très-beau & très-sur pour les vaisseaux marchands, qui y sont à l'abri des vents & de la tempête ; ce qui rend ce petit endroit florissant.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb