accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

erce pres liffre        
         

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

ERCÉ-PRÈS-GOSNÉ ; dans un fond ; à 4 lieues trois quarts au Nord-Est de Rennes, son Evêché ; & à une lieue un tiers de Saint-Aubin du Cormier, sa Subdélégation & son ressort. Cette Paroisse, dont la Cure est à l'Ordinaire, compte 900 communiants. La riviere d'Islette baigne ce territoire, où l'on voit de bonnes terres, des bois, des landes, quelques prairies, & des fruits pour le cidre. Le Presbytere est sur le fief du Roi, Seigneur supérieur de la Paroisse, où il s'exerce deux hautes-Justices, huit moyennes, & quatre basses, qui ressortissent à la haute-Justice du Marquisat du Bordage, maison seigneuriale de l'endroit. Celle-ci ressortit aussi au Siege royal de Saint-Aubin du Cormier. En 1306, René de Montboucher, Seigneur du Bordage, étoit Garde des Sceaux du Duc de Bretagne Artur II, qui, par ses lettres de l'an 1309, lui donna le titre de Bachelier. En 1312, le Duc Jean III lui accorda, par un mandement, le don d'usage dans les forêts de Rennes & de Liffré. L'an 1589, le château du Bordage étoit gardé par les troupes du Duc de Mercour, qui s'en emparerent pendant que René de Montboucher se rendoit à Vitré pour défendre cette ville qui étoit assiégée par le Duc en personne. Ce château resta cinq mois sous la garde de ces troupes, qui, après avoir enlevé tout ce qu'il y avoit de meilleur, l'abandonnerent le 28 Août de la même année. Henri IV y plaça une forte garnison, qui le mit à l'abri de toute insulte. En 1656, la Terre & Seigneurie du Bordage fut érigée en Marquisat en faveur de René de Montboucher, Maréchal des Camps & Armées du Roi. Ce Seigneur fut tué au siege de Philisbourg, l'an 1668. Il avoit épousé Elisabeth de Gouyon, fille de Nauri, Marquis de la Moussaye & Comte de Quintin, & de Henriette de la Tour d'Auvergne. René Amauri de Montboucher, Marquis du Bordage, du chef d'Elisabeth de Gouyon, sa mere, mourut célibataire, l'an 1744. Henriette, sa sour, épouse de François Duc de Coigni, Maréchal de France, lui succéda. Ce Marquisat est maintenant à M. le Duc de Coigni, son fils.
En 1400, on connossoit, dans ce territoire, les maisons nobles suivantes : la Plesse, à Thomas de Quebriac ; Lestourbillionnaye, à Honorée de Montboucher, Dame de Lestourbillionnaye ; les Touches & le Rocher, à M........
Auprès du château du Bordage, sont des vestiges d'un ancien temple, que les habitants du pays appellent le cimetiere des Huguenots ; & environ trente pierres tombales, sur lesquelles sont gravés, en caracteres gothiques, les noms de ceux qui y sont inhumés. Ce sont des pierres de taille & d'ardoise.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb