accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

fleurigne        
         

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      ÉGLISE SAINT-MARTIN - INSCRIT LE 17 AVRIL 1931

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

FLEURIGNÉ ; sur une hauteur & sur la route de Fougeres à Mayenne ; à 10 lieues trois quarts de Rennes, son Evêché ; & à 1 lieue un tiers de Fougeres, sa Subdélégation & son ressort. Il s'y exerce une haute-Justice qui appartient à l'Abbesse de Saint-Georges de Rennes. Cette Eglise est un Prieuré présenté par l'Abbé de Rillé : il étoit jadis desservi par un Chanoine de Saint-Augustin, qui y faisoit les fonctions de Curé. On y compte 700 communiants. A peu de distance de ce bourg, & dans son territoire, se trouve le château du Bois-Février, qui, en 1190, appartenoit à Jean de Langan, Sieur du Bois-Février. Etienne de Langan fut Ambassadeur du Roi Louis XI, vers le Duc de Bretagne François II. Tristan de Langan fut Grand-Pannetier de la Reine Anne, & Lieutenant en Vendomois pour le Roi Charles VIII. Claude de Langan, Sieur du Bois-Février, fut fait Grand-Pannetier de la Reine, mere du Roi Charles IX, par lettres données à Saint-Germain en Laye, le 23 Novembre 1558, & Lieutenant-Général pour le Roi, dans l'Angoumois : il mourut en 1569. La Reine, en reconnoissance de ses services, accorda, à sa veuve & à ses enfants, la liberté de demeurer dans son château du Loir, sur la rive droite de la riviere du Loir. Après cette permission, elle écrivit à son Chancelier d'en avoir tout le soin possible. Cette veuve avoit trois filles : l'aînée, nommée Françoise, épousa René, Chevalier, Seigneur de Rochefort ; Gillonne épousa François de Cassideuc, Marquis du Bois de la Motte ; & Josephine eut en mariage Louis-Hercule, Comte de Montigny.
L'an 1658, le Roi érigea en Baronnie la Terre & Seigneurie du Bois-Février, en faveur de Gabriel de Langan, Chevalier, Seigneur du Bois-Février. Cette Terre, avec celle de Crevure, forme une haute, moyenne & basse-justice, qui appartient à M. de Langan, Seigneur du lieu. On voit aussi, dans ce territoire, le château de Monframmery, & le Bois-Rouaud, qui a haute, moyenne & basse-Justice ; à M. de Monframmery-le-Cocq ; la maison de Beaulieu, à N........ Ce territoire, couvert d'arbres & buissons, est plein de petites montagnes & de vallons, dans lesquels coulent des ruisseaux qui vont se perdre dans la riviere de Couesnon. Les terres y sont fertiles en grains & pâturages, & assez exactement cultivées : on y fait du cidre. Ce territoire se termine, à une lieue à l'Est, à la province du Maine.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb