accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

goven        
         

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      FAÇADES ET TOITURES DU CHÂTEAU DE BLOSSAC - INSCRIT LE 15 MARS 1957

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

GOVEN ; sur une hauteur ; à 15 lieues trois quarts au Sud-Sud-Est de Saint-Malo, son Evêché ; & à 3 lieues deux tiers de Rennes, sa Subdélégation & son ressort. Cette Paroisse, dont la Cure est à l'alternative, a une haute-Justice, & compte 2000 communiants. M. le Comte de Blossac en est le Seigneur. Elle fut fondée, en 1020, par Judicaël, Seigneur de Lohéac, & Gaceline, son épouse, qui donnerent aux Moines de Saint-Sauveur de Redon une Terre, nommée Goven, dans laquelle il y avoit une maison & une Chapelle qui servoient de Monastere à ces Religieux : on y bâtit ensuite des maisons qui formerent ce bourg. Le Seigneur & la Dame de Lohéac ajouterent à leur premier don le ruisseau de la Vallée, pour y construire un moulin à eau, dont on ne voit plus que l'emplacement avec les deux bouts de la chaussée qu'ils y firent. Enfin il donna, sans exception, à ces Moines, tout ce que lui & la Dame son épouse possédoient dans la Terre de Goven.
L'an 1031, Simon de la Rochebernard donna aux Moines de Saint-Sauveur de Redon une Terre qu'il possédoit dans le territoire de Goven, pour prier Dieu pour l'ame de son frere Rivallon, tué en combattant pour sa patrie.
L'ancienne Seigneurie de Blossac, haute, moyenne & basse-Justice, fut jadis le fief du Porte-Epée des Comtes de Rennes : elle se nommoit, avant 1400, Beloezac, & appartenoit, en 1450, à Thomas de Guemadeuc, Grand-Ecuyer héréditaire de Bretagne, & Chevalier des Ordres du Roi. Elle est aujourd'hui à M. de la Bourdonnaye de Blossac ; Intendant de la Généralité de Poitiers. On y connoît, en outre, les maisons nobles suivantes : en 1400, la Périe, à Jean du Tierxent ; Saint-Samson, à Guillaume l'Evêque, Seigneur de Saint-Samson ; la Cucuere, à Guillaume de Caffors ; la Bonneraye, à Pierre Richard ; le Bustio, à Nicolas de Laval ; l'Amplâtre, à Raoul de Vitré ; l'Hôtel de la Foullée, à Guillaume de Treguegne ; Talannezac, à Macé de Talannezac ; le Haut-Burin, & Baulac, à N........
En 1430, l'ancienne maison de Tournerais, haute, moyenne & basse-Justice, aux Seigneurs d'Acigné, en la possession desquels elle vint par le mariage de Jeanne de la Lande avec un des Seigneurs de cette maison : elle appartient aujourd'hui à M. le Duc d'Arembert.
En 1478, la Hayrie appartenoit à Philippe Hubert, qui fonda une Chapellenie dans son château ; &, en 1524, cette Terre appartenoit à Julien de la Hayrie : elle est aujourd'hui à M. Hubert de la Hayrie, de la même famille, qui possede encore la Terre & Seigneurie de la Cucuere, avec haute, moyenne & basse-Justice, & droit de banc dans l'Eglise, de fuie, & de colombier. Le château de la Hayrie est situé auprès du bois de son nom ; c'est un très-beau point de vue : de la cour & des fenêtres, on distingue Rennes, qui en est à plus de quatre lieues de distance ; &, du côté du Nord, la vue s'étend à plus de dix lieues.
En 1480, le château de la Feuillée, à Silvestre, Chevalier, Seigneur de la Feuillée ; &, en 1568, à Jean le Masson de la Feuillée : en 1592, le château de la Massaye, place forte & célebre par les sieges qu'elle a soutenus, fut pris le 7 Mai de l'année ci-dessus, par les troupes du Duc de Mercour, qui le rendirent, quelque temps après, à celles du Roi ; Buri, haute, moyenne & basse-Justice, en déshérence sous M. de Blossac ; & Noyal, basse-Justice, à M. de Clin de la Turaix.
On trouve, dans cette Paroisse, plusieurs vestiges d'anciens retranchements faits du temps des Ducs de Bretagne. Ce territoire produit du froment, du seigle, du bled noir, & de l'avoine. On y voit, avec peine, une grande quantité de landes qui, si elles étoient défrichées, feroient le bonheur des habitants de l'endroit. On y remarque un bois taillis.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb