accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

hede        
         

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      ALIGNEMENT DE MENHIRS DE BRINGUERAULT - INSCRIT LE 5 JANVIER 1971

      RUINES DU VIEUX CHÂTEAU DE HÉDÉ - INSCRIT LE 14 OCTOBRE 1926

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

HEDÉ ; ville sans clôture, sur une hauteur, & sur la route de Rennes à Saint-Malo, & de Rennes à Dol ; par les 4 degrés 9 minutes 28 secondes de longitude, & par les 48 degrés 18 minutes de latitude ; à 4 lieues & demie de Rennes, son Evêché. On trouve à Hedé une Paroisse qui releve du Roi, une Communauté de Religieuses Ursulines, un Hôpital, & une maison de Retraite ; une Sénéchaussée royale ; une Communauté de ville, avec droit de députer aux Etats de la province ; une Subdélégation, une Brigade de Maréchaussée ; deux Postes, l'une aux lettres, & l'autre aux chevaux ; & un marché tous les mardis. On y compte 800 communiants : la Cure est présentée par l'Abbé de Saint-Melaine de Rennes. Il s'y exerce plusieurs Jurisdictions qui sont : Hedé, haute-Justice, au Roi ; le Châtellier, haute-Justice, à M. de Blossac ; Combourg, haute-Justice, à M. de Châteaubriant ; Chenais-Piquelais, haute-Justice, à M. du Roscouet ; la Chapelle-au-Filmain, haute-Justice, à M. de Bonamour ; la Commanderie de la Guerche, à Hedé, moyenne-Justice, à M. le Commandeur ; la Couaplais, moyenne-Justice, à M. de la Ville-Huë ; Chambellé, moyenne-Justice, à M. Chantrel ; Châteigner-en-Lanrigan, moyenne-Justice, à M. le Fontelebon ; Campeneuc, moyenne-Justice, à M. de Vaucouleurs ; la Champonniere de Coudrais, moyenne-Justice, à M. de la Botteliere. A l'entrée de la ville, du côté de Rennes, on trouve un grand étang qui porte le nom de Hedé. Le château de ce nom étoit jadis une place très-forte. En 1154, il fut pris par Henri I du nom, Roi d'Angleterre, qui étoit alors en guerre avec le Duc de Bretagne Conan III, qui avoit suivi le parti du Roi de France Louis VII, mais, l'année suivante, 1155, il rentra dans la possession de Conan. L'an 1168, cette place fut assiégée par Henri II, Roi d'Angleterre ; elle étoit alors sous le commandement de Geoffroi de Montfort, qui la rendit, par capitulation, après une vigoureuse résistance.
Le 11 Août 1283, mourut, au château de Hedé, Blanche de Champagne, qui avoit épousé le Duc de Bretagne Jean I, au mois de Janvier 1235. Son corps fut porté & inhumé dans l'Eglise de l'Abbaye de Notre-Dame de la Joie, qu'elle avoit fondée près Hennebon. Elle étoit fille de Thibaud, Comte de Champagne & Roi de Navarre, & d'Anne de Beaujeu, la seconde femme.
L'an 1399, Julienne du Guesclin, sour du Connétable du Guesclin, Abbesse de Saint-Georges de Rennes, consentit que le Duc de Bretagne levât, pendant trois ans seulement, sur tous les vassaux de son Abbaye, les fouages, & qu'il en employât les sommes à la reconstruction du château de Hedé, qui avoit été ruiné pendant la guerre. Après ces réparations, on y plaça plusieurs pieces d'artillerie pour servir à sa défense.
Par Edit du Roi Charles IX, donné à Châteaubriand au mois d'Octobre 1565, la Jurisdiction royale de Hedé fut unie & incorporée à la Sénéchaussée de Rennes.
L'an 1597, le château de Hedé étoit gardé par les troupes du Duc de Mercour, qui, de concert avec la garnison établie dans le château de Quebriac, ravagerent les Paroisses voisines, ( entr'autres celle de Pacé, ) qui étoient soumises à Henri IV.
L'an 1599, le château de Hedé fut démoli par ordre du Roi Henri IV, il n'en paroît plus aujourd'hui que quelques masures.
L'an 1600, le Prieuré de Hedé étoit en la possession de Charles de Toumemine, Abbé du Bournet, & Aumônier du Roi Henri IV. Ce n'est que depuis sa mort que l'Abbé de Saint-Melaine en a la nomination.
BAZOUGES-SOUS-HEDÉ ; dans un fond ; à 5 lieues un quart au Nord de Rennes, son Evêché ; & à trois quarts de lieue de Hedé, sa Subdélégation & son ressort.
Cette Paroisse est un ancien Prieuré de l'Abbaye de Saint-Melaine de Rennes, qui présente la Cure ; elle releve du Roi, & compte 900 communiants. La plus grande partie de son territoire est en landes & buissons.
A peu de distance, au Nord de ce Bourg, est la forêt du Tanoir, qui contient environ 800 arpents de terrein, à M. de Châteaubriand, Seigneur de Combourg. En 1500, ce territoire renfermoit les maisons nobles de la Beray & le Haut-Plessis.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb