accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

couffe        
         

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      CHÂTEAU DE LA VILLEJÉGU - INSCRIT

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

COUFFÉ ; sur une petite montagne, au pied de laquelle coule la petite riviere du Havre ; à 6 lieues un quart au Nord-est de Nantes, son Evêché ; à 19 lieues de Rennes ; & à une lieue & demie d'Ancenis, sa Subdélégation.
Cette Paroisse, dont l'Eglise est un Prieuré de l'Abbaye de Saint-Aubin d'Angers, ressortit au Siege Présidial de Nantes, & compte 1500 communiants. M. le Prince de Condé en est le Seigneur : la Cure est à l'Ordinaire. Son territoire, depuis quelques années, est très-bien cultivé, & fertile en toutes sortes de grains : on y voit beaucoup de vignes & quelques prairies. Il y a dix à douze ans que la majeure partie des terres étoit en landes, mais les habitants, plus laborieux que leurs ancêtres, les ont défrichées, & profitent aujourd'hui de leurs travaux. Puisse l'exemple de ces estimables agriculteurs encourager les Bretons, & leur inspirer le desir de se rendre heureux ! A peu de distance du bourg on trouve les vestiges d'un chemin pavé, que l'on croit avoir été fait du temps de César. Il paroît que c'étoit la route de Nantes à Ancenis, ou peut-être à un camp Romain qui étoit où se trouve aujourd'hui le bourg d'Anetz, près la Loire. Ce qui donne lieu à ces conjectures, c'est qu'il traverse la riviere du Havre, à l'endroit nommé le Pont-Noyer, où l'on voit son pavé dans le lit même de la riviere ; il traverse aussi les grandes landes de Couffé, pour aller à Ancenis : mais comme ces vestiges sont interrompus, on ne peut assurer positivement où il conduisoit.
Les maisons nobles de Couffé sont : la Roche & le Pont ; la premiere appartenoit, en 1660, à Louis Macé, Sieur de la Roche-Couffé, Président au Présidial de Nantes, à la famille duquel elle appartient encore ; la seconde, en 1724, fut érigée en fief de la Villejegut, elle a moyenne & basse-Justice, & appartient aux héritiers de feu M. Busson.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb