accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

fresnay en retz        
         

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

FRESNAY ; à 7 lieues un quart au Sud-Ouest de Nantes, son Evêché & son ressort ; à 26 lieues & demie de Rennes ; & à 1 lieue un sixieme de Machecoul, sa Subdélégation. Cette Paroisse, dont la Cure est à l'Ordinaire, compte 800 communiants, & releve du Roi. Son territoire forme à peu près une plaine, où l'on voit des terres très-fertiles & bien cultivées, quelques vignes, des prairies, & des pâturages excellents.
La maison noble de la Freseraie, haute, moyenne & basse-Justice, à M. de la Roche Saint-André.
On y connoît encore celle de la Nouë, si célebre par la naissance du fameux la Nouë, surnommé Bras-de-fer, à la famille duquel elle appartenoit jadis. Ce Héros, qui joignoit à la valeur tous les talents d'un grand homme, & toutes les qualités qui font l'homme de bien, embrassa la Religion Calviniste, au retour de sa premiere campagne qu'il fit en Italie. En 1567, il prit aux Catholiques la ville d'Orléans, se trouva à la bataille de Jarnac en 1569, & se rendit maître des places de Marennes, de Soubise, d'Oleron, de Brouages, & de Fontenay. Ce fut à la prise de cette derniere qu'il reçut une blessure au bras gauche dont il eut l'os cassé. On lui coupa le bras à la Rochelle, & on lui en fit un de fer, dont il se servoit aisément pour tenir la bride de son cheval, & à d'autres usages. En 1571, il fut envoyé dans la Flandre, où il surprit Valenciennes : de retour en Bretagne, il se rendit au siege de Lamballe au mois d'Août 1591, & fut tué dans une échelle sur laquelle il étoit monté pour voir ce qui se passoit dans la place. Henri IV, qui se connoissoit en mérite, fut sensible à cette perte, & dit qu'il étoit bien malheureux d'avoir perdu, à l'attaque d'une si petite ville, un homme qui valoit seul une province entiere. Ce guerrier avoir eu plusieurs enfants de Marguerite de Treligni, son épouse. Odet de la Nouë, son fils aîné, fut quarante ans prisonnier dans les Pays-Bas, &, quand il eut obtenu sa liberté, il accourut en Bretagne pour jouir de la présence de son pere ; mais ce pere n'étoit plus, & le fils n'eut d'autres devoirs à lui rendre que ceux des funérailles.
La famille de la Nouë forma deux branches ; celle de la Nouë Bras-de-fer, & celle de la Nouë Devair. La premiere s'éteignit en 1612, en la personne de François de la Nouë, Gentilhomme de la Chambre de M. Gallon, frere du Roi Louis XIII ; la seconde subsiste encore actuellement. La maison de la Salle est aussi dans ce territoire.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb