accueil bretagneweb              bretagneweb

ÉGLISE SAINTE-RADEGONDE

O.

haute-goulaine eglise-sainte-radegonde haute-goulaine eglise-sainte-radegonde haute-goulaine eglise-sainte-radegonde haute-goulaine eglise-sainte-radegonde haute-goulaine eglise-sainte-radegonde
haute-goulaine eglise-sainte-radegonde haute-goulaine eglise-sainte-radegonde haute-goulaine eglise-sainte-radegonde haute-goulaine eglise-sainte-radegonde haute-goulaine eglise-sainte-radegonde
haute-goulaine eglise-sainte-radegonde        

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      CHÂTEAU DE GOULAINE - CLASSÉ

      LES MONTIS - INSCRIT

  SITES INSCRITS ET CLASSÉS:

      LES MARAIS DE GOULAINE - INSCRIT LE 02 FÉVRIER 1970 CLASSÉ LE 22 FÉVRIER 2001

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

HAUTE-GOULAINE ; sur une hauteur ; à 2 lieues un sixieme à l'Est-Sud-Est de Nantes, son Evêché, sa Subdélégation, & son ressort ; & à 24 lieues de Rennes. On y compte 1450 communiants : la Cure est présentée par l'Abbé de Saint-Jouin de Marne ; & M. le Marquis de Rosmadec en est le Seigneur. Son territoire est assez fertile en grains & vins d'une médiocre qualité ; on y trouve quelques petites landes, un grand nombre de marais, des arbres fruitiers & autres. On croit que le château actuel de Goulaine fut bâti, vers l'an 944, sur les ruines de l'ancien, dont il reste encore deux appartements qui furent réunis au nouveau lors de sa construction. Cette terre a haute-Justice. L'an 1138, Marcis, Sieur de Goulaine, rendit, du consentement de Brice, Evêque de Nantes, aux Moines de Vertou, l'Eglise de Sainte-Radegonde de Goulaine, qu'ils lui avoient afféagée avec celle de la Chapelle-Heulin, pour la réception de ses deux fils qui se firent Moines à Saint-Jouin de Marne.
Jean de Goulaine étoit Gouverneur de Nantes, l'an 1180. Les uns disent que c'est ce Gentilhomme qui fit les armes de sa maison, & qu'il figura ainsi son écusson, par l'estime dont l'honoroit Geoffroi II du nom, Duc de Bretagne & fils du Roi d'Angleterre, & par l'amitié qu'avoit pour Geoffroi, le Roi Philippe Auguste. Ces armes sont partie d'Angleterre & de France ; sçavoir, de gueule à trois demi-léopards d'or & d'azur, à une fleur de lis & demie d'or. Les autres disent qu'Alphonse de Goulaine, ayant conclu la paix entre les Rois de France & d'Angleterre, à l'avantage des deux Couronnes, reçut, de la reconnoissance de ces deux Monarques, la permission de porter la moitié de leurs armes. Ce fut, ajoute-t-on, la seule récompense qu'il voulut recevoir.
Guillaume Eder, Abbé de Saint-Gildas des Bois, nommé, en 1539, à l'Evêché de Quimper, fut sacré dans la Chapelle du château de Goulaine. Une partie de la Seigneurie de Goulaine appartenoit, en 1320, à Gerard de Machecoul.
En 1430, il y avoit une maison, dans ce territoire, qui dépendoit de la Chapellenie du Plessis-Renard, fondée, dans l'Eglise de Goulaine, par les Seigneurs du Plessis-Renard. On y connoissoit encore, dans le même temps, celles de l'isle, du Montilferusseau, & le Carteron : la premiere, à Jean Duverné, Seigneur de l'Isle ; & la seconde, à Jean de Saint-Aignan, Sieur des Montils.
Par lettres du mois d'Octobre 1621, enrégistrées au Parlement le 19 Juillet 1622, & à la Chambre des Comptes l'an 1632, la Terre & Seigneurie de Goulaine fut érigée en Marquisat, en faveur de Gabriel, Seigneur de Goulaine, de Saint-Nazaire, & du Faouët.
Le 24 Juillet 1655, il fut rendu un Arrêt du Conseil, pour le desséchement des marais de Goulaine.
L'an........ cette Seigneurie passa dans la maison de Rosmadec, par le mariage d'Anne de Goulaine avec le Seigneur de ce nom. Depuis ce temps, elle est toujours possédée par leurs descendants.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb