accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

maumusson        
         

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

MAUMUSSON ; à 10 lieues au Nord-Est de Nantes, son Evêché & son ressort ; à 17 lieues & demie de Rennes ; & à 3 lieues deux tiers d'Ancenis, sa Subdélégation. On y compte 800 communiants : la Cure est à l'Ordinaire, de même que la Chapellenie de la Roberderie. Les Châtellenie, Terre, & Seigneurie de la Motte-Maumusson, avec haute, moyenne & basse-Justice, appartiennent à M. de la Ferronnaye, Maréchal des Camps & Armées du Roi, qui a droit de quintaine sur les nouveaux mariés, le jour de la Penteôte, à l'issue de la Messe Paroissiale : il a aussi droit d'exiger une chanson de la nouvelle mariée.
L'an 1104, Guillaume, Abbé de Saint-Florent, obtint, par la protection du Duc Alain Fergent, l'Eglise Paroissiale de Saint-Pierre de Maumusson.
L'an 1196, André, Seigneur de Varades, donna, par testament, à l'Eglise paroisiale de Maumusson, une somme de dix sols.
En 1400, Pierre de Ville-Blanche étoit Chevalier, Seigneur de Maumusson : en 1512, cette Seigneurie appartenoit à François de Scepeaux, qui la vendit à Philippe de Montauban, Baron de Grenonville & Chancelier de Bretagne.
En 1430, la maison noble de la Guillardiere appartenoit à Etienne l'Epervier ; & la Chapeliere, à Dom Jean Deshayes. Le Recteur de Maumusson avoit alors une maison franche qui joignoit son presbytere.
Ce territoire se termine, à une demi-lieue au Nord du clocher, à la province d'Anjou. C'est un pays plat & couvert, qui renferme des terres très-exactement cultivées, quelques vignes, des prairies, & le bois de Maumusson qui peut contenir deux cents cinquante arpents de terrein. On y voit quatre vallons qui sont arrosés de trois ruisseaux, qui, venant à se réunir, forment la petite riviere qui va tomber dans la Loire à un quart de lieue d'Ancenis.
Les maisons de remarque de cette Paroisse sont : la Drouere, le Patisseau, la Gresliere, la Clergerie, la Fouguetiere, la Nouë, la Pressaye, le Grand-Clos, la Beletiere, le Brossay, la Cocodiere, le Champ-Fleuri, le Plessis, la Haute-Grée, la Bresseraye, la Roberderie, & un grand nombre de villages.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb