accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

saffre        
         

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

SAFFRÉ ; à 7 lieues au Nord de Nantes, son Evêché & son ressort ; à 15 lieues de Rennes ; & à 4 lieues de Derval, sa Subdélégation. On y compte 2000 communiants : la Cure est à l'alternative. Ce territoire, d'une superficie plane, & couvert d'arbres & buissons, est très-étendu. On y remarque la forêt de Saffré, plantée en bois taillis ; elle contient environ mille quatre cents cinquante journaux, & appartient à M. O-Riordan, Seigneur de la Paroisse. Les productions ordinaires sont le grain, le vin, & le cidre ; les landes y sont fort-étendues, malgré la bonté du sol qui mérite certainement tous les soins du cultivateur : il paroît sur-tout excellent pour la plantation du bois, qui y croît très-promptement ; & il est certain qu'on tireroit un parti avantageux de ces landes, si l'on y semoit du gland. L'air du pays est fort humide. C'est dans ce territoire qu'est la source de la petite riviere d'Isac, qui va se jetter dans la Vilaine. La Seigneurie de Saffré releve du Roi ; elle a titre de Châtellenie, avec haute-Justice. Le château ne paroît pas avoir jamais été une place bien forte, quoique l'histoire assure qu'il a soutenu des sieges. Les Seigneurs de Saffré tenoient un rang distingué à la Cour des Ducs de Bretagne.
A peu de distance du château, dans un terrein marécageux qui forme une prairie, est un gouffre dont on ne trouve point le fond. On prétend que c'est la principale source de la riviere d'Isac. C'est d'abord un torrent dont les eaux coulent dans un petit lit l'espace d'un quart de lieue ; il se perd ensuite sous terre, sans qu'on puisse dire quelle est sa vraie direction, & va enfin se jetter dans la riviere d'Isac. Ce gouffre est plein de poisson, l'eau en est très-froide en été & chaude en hiver. Il y a quelques années qu'on voyoit, dans la forêt de Saffré, les ruines d'un édifice, que l'on dit être le château du fief Robert : on n'y voit plus qu'un puits en partie comblé. On ne sçait ce que c'étoit, ni à qui cette maison appartenoit. Les anciens disent qu'il y a environ soixante-dix à quatre-vingts ans, qu'auprès de ce château étoit une vigne appellée la vigne du fief Robert. Aucun monument n'a conservé le souvenir des possesseurs de cette habitation. On peut croire que le terrein occupé par la forêt, étoit autrefois habité, puisqu'on y voit encore une fontaine revêtue de murs, qu'on appelle la fontaine des Chasseurs. Il y avoit autrefois des maisons dans ce lieu-là. On faisoit de la chaux à Saffré en 1490. Le Maréchal de Gié y prit celle dont il avoit besoin pour la construction de son château de la Motte-Glain. En 1590, le Prince de Dombes prit le château de Saffré, défendu par les troupes du Duc de Mercour.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb