accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

lanvaudan        
         

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      CROIX DU 17ÈME SIÈCLE DANS LE CIMETIÈRE - INSCRIT LE 20 MARS 1934

      FONTAINE SAINT-ROCH ET SON ENCEINTE - INSCRIT LE 30 JUIN 1933

      PUITS ET NICHE DU LION PLACE PRINCIPALE - INSCRIT LE 20 MARS 1934

  SITES INSCRITS ET CLASSÉS:

      L'ENSEMBLE FORMÉ À LANVAUDAN PAR L'ÉGLISE ET LE CIMETIÈRE - CLASSÉ LE 16 JUILLET 1969

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

LANVAUDAN ; à 9 lieues trois quarts à l'Ouest-Nord-Ouest de Vannes, son Evêché ; à 25 lieues trois quarts de Rennes ; & à 2 lieues de Hennebon, sa Subdélégation & son ressort. On y compte 1500 communiants, y compris ceux de Lomelé & de Caslan, ses treves. La Cure est à l'alternative. En 1324, Hervé de Léon étoit Seigneur de Lanvaudan, où il possédoit les moulins, étangs, & le bois du nom de la Paroisse, lequel étoit alors très-étendu. Le territoire, borné à l'Ouest par la riviere de Blavet, & à l'Est par le grand chemin qui conduit de Hennebon à Guemené, est plein de côteaux. C'est un pays couvert, où l'on voit des terres labourées, quelques prairies, des landes, & des arbres, dont les fruits sont employés à faire du cidre. On y connoît les maisons nobles de Ker-olin & de Grenguestene.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb