accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

le cours        
         

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

MOLAC ; à 5 lieues deux tiers de Vannes, son Evêché, sa Subdélégation, & son ressort ; à 15 lieues : un tiers de Rennes. On y compte 1500 communiants : la cure est a l'Ordinaire. Le territoire est arrosé des eaux de la riviere d'Ars, & fertile en grains de toutes especes. C'est un pays couvert, qui renferme partie de la forêt de Molac, des terres en labeur, des prairies, & des landes, & qui produit beaucoup de cidre. Le château de Molac, maison seigneuriale du lieu, est sous la Vicomte de Rohan : elle étoit anciennement le gage féodé du Sénéchal ou Maître-d'Hôtel des Vicomtes de Rohan, appellé, dans les anciens titres, Chenechalier féodé de Rohan ; elle appartenoit, en 1360, à Gui, Chevalier, Seigneur de Molac.
En 1450, Jean de la Chapelle, Baron de Molac, rendit, en qualité de Sénéchal féodé, un aveu au Vicomte de Rohan.
La charge du Sénéchal étoit que, quand le Vicomte tenoit sa Cour & ses plaids généraux, il étoit obligé de lui servir le premier plat & le premier coup de vin qu'il demandoit. Lorsqu'il avoit bu, le Sénéchal prenoit la tasse, qui lui appartenoit de droit, de même que toutes les bariques de vin destiné à la provision du Vicomte de Rohan, lorsqu'elles étoient vuides jusqu'à la barre. Toutes les peaux des animaux qui entroient dans la cuisine du Vicomte appartenoient aussi à cet Officier, à l'exception de celles des daims, qui étoient réservées pour quelques Officiers de la Dame de Rohan.
Jean de la Chapelle n'eut qu'une fille nommée Jeanne de la Chapelle, qui épousa, le 19 Février 1515, Jean de Rosmadec, dans la Chapelle du château de Blois, en présence du Roi Louis XII & de la Reine.
En 1546, Tangui de Rosmadec, Chevalier de l'Ordre du Roi, étoit Seigneur de Molac : cette Terre appartient actuellement à M. le Sénéchal de Carcado, Seigneur de Molac, Maréchal des Camps & Armées du Roi, héritier de cette Seigneurie, du chef de son aïeule maternelle Marie-Anne de Rosmadec. La maison noble de Rangouet, à N........

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb