accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

saint-gorgon        
         

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

ALLAIRE ; sur la route de Vannes à Redon ; à 9 lieues un tiers de Vannes, son Evêché ; à 14 lieues un tiers de Rennes ; & à une lieue & demie de Redon, sa Subdélégation. Cette Paroisse compte, y compris ceux de Saint-Gorgon, sa treve, 2200 communiants : la Cure est à l'alternative.
Il s'y exerce plusieurs Jurisdictions ; sçavoir, celle de Deil, haute, moyenne & basse-Justice, aux feue Dame héritiers de de Lire.
Celle du Vau-de-Quipe, haute-Justice, à M. de la Couanelaix.
Celle de le Gray & de Pouanaix, moyenne-Juince, à M. Michel de Carmoix.
Celle de Vaujouan, moyenne-Justice, à M. Dondel du Faouedic ; enfin celle du Plessis-Rivault, moyenne-Justice, à M. Lambasc. La Paroisse ressortit au Siege Royal de Ploermel. Au commencement du quatorzieme siecle, les maisons nobles de cette Paroisse étoient le Bussonguerin, le Hore, le Vau-Fouessan, la Pommeraye, Coa-Esles, & Brambis. On n'y connoît aujourd'hui que celle du Plessis-Renaud, Deil, la Berrée, le Vau-de-Quipe, le Champ-Mahé, les Mats, Vaujouan, & le Gray.
Ce territoire, mêlé de plaines & de collines, est abondant en froment, seigle, bled noir, & millet. On y voit de bons pâturages, des prairies en assez grand nombre, des landes en quantité, qui, comme en beaucoup d'autres endroits, pourroient être plus utilement employées ; & plusieurs petits bois, outre la forêt de Rieux, située en partie dans cette Paroisse.
On lit, dans les titres de l'Eglise Cathédrale de Nantes, crue l'an 878, Hermengarius, pour lors Evêque de cette ville, conféra le Sacrement de l'Extrême-Onction à Alain, Comte de Vannes, dangereusement malade à Allaire ; ce qui seroit soupçonner que cette Paroisse dépendoit autrefois du diocese de Nantes.
Quoi qu'il en loit, Alain rétablit ses forces, & marcha contre les Normands qui étoient entrés en Bretagne, les vainquit, les chassa, & fut proclamé Duc de cette province l'an 889.
Selon Charles Taillandier, dans son histoire de Bretagne, Alain le Grand reçut la Couronne Ducale dans l'Eglise d'Allaire, dès l'an 878, des mains du même Hermengarius ; & il rapporte qu'après la cérémonie, ce Prince donna à Liberius, Abbé de Redon, & à ses Moines, la Paroisse d'Arzon, située dans la presqu'isle de Rhuis.
Le même auteur dit encore que, quelques années après, Querak, fils d'Alain le Grand, tomba malade ; que ce Prince, affligé de la situation de son fils, qu'il aimoit tendrement, le fit transporter à l'Abbaye de Saint Sauveur de Redon, & qu'il le recommanda aux prieres de l'Abbé & des Moines, qui avoient à peine commencé leur oraison, qu'une sueur abondante sortit du corps du malade, qui fut guéri peu de temps après ; & que le Duc, pénétré de reconnoissance pour ce bienfait, donna à ces Religieux le domaine qu'il possédoit dans la Paroisse de Macerac ; domaine dont le Monastere de Saint Sauveur jouit encore aujourd'hui.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb