accueil bretagneweb              bretagneweb

Phares d'Erquy

O.

phare erquy phare erquy phare erquy phare erquy phare erquy
phare erquy phare erquy phare erquy    

 

Nouvelle balise

O.

phare erquy phare erquy      

 

Port d'Erquy

O.

  Port d'Erquy
Historique:
Le port primitif d'Erquy, situé dans la partie nord du bourg, fut en activité jusqu'au début du 15ème siècle. Cet ancien port, protégé des vents de sud-ouest par la pointe de la Heussaye, est attesté par un document de 1648 (Jean-Pierre Le Gal La Salle). Au Moyen Age, ce havre appartient au seigneur de Lamballe, qui y lève des "droits de coutume" (douane) et de "quélaige" (échouage). Une soixantaine de bateaux fréquentaient ce port au 14ème siècle, qui devint un dynamique centre de cabotage. L'Echaussée neuve : construite au 15ème siècle sous l'égide du duc Jean V, dans le nord de l'anse, dite en 1583 "chaussée des roches noires", servit jusqu'à la Révolution et au-delà. En 1768 : premiers travaux demandés par le général d'Erquy, en vain. En 1793 : projet d'une nouvelle échaussée sous Noirmont. En 1832-35 : projet d'une jetée selon le plan l'ingénieur Morin En 1838-40 : construction de la 1ère tranche de la jetée et du môle avec les arcades Les arcades sont condamnées à cause de l'ensablement et murées entre 1841 et 1845 (ingénieur Fessard). La jetée est prolongée. En 1870 : projet d'amélioration du port par l'ingénieur Pelaud (à cause des tempêtes de sud-ouest) et de la mauvaise direction du musoir En 1884-89 : construction d'un quai et d'un chemin d'accès (après destruction du quai de la jetée en 1884), projet de construction d'un bureau et d'un magasin (1886) En 1887 : construction d'une estacade en bois de 30 m pour le commerce des carrières et élargissement du chemin pour la voie Decauville En 1888-89 : exécution du quai submersible et du chemin d'accès En 1892 : enlèvement d'un seuil rocheux (plan de Thébaut et Guillemoto) En 1895-98 : prolongement de la jetée par la société Gaud Frères de Saint-Brieuc, avec couvrement en pierre de taille sur 100 m ; abaissement de la vieille jetée, raccordement avec l'ancienne jetée ; garde-corps en fer au musoir et pierre de taille en grès d'Erquy En 1897 : construction de la 2ème tranche et déroctage du rocher de la Vèze En 1931, 70 bateaux de pêche et de commerce fréquentaient le port d'Erquy (140 tonneaux). Le quai est prolongé de 65 mètres par une cale. Le curage du port est effectué. Création d'un 2ème môle en 1975 et réalisation d'une criée en 1980. Témoignage de Pierre Huby : le nouveau port fait une "butée" au vent, détourne les vents. Par vent de sud-ouest, il était dangereux en doris. Le port des Hôpitaux était aussi utilisé lorsque le port d'Erquy était à marée basse.
Description: Le premier port s'appuyait sur le rocher de la Vèze et le môle naturel formé par les rochers d'Erquy dans l'est, entre le marais d'Erquy et le bourg. La jetée mesurait environ 54 mètres de long avec un terre-plein et le quai 46 mètres à l'origine. En 1931, le quai mesure 65 mètres, équipé d'une nouvelle cale. La jetée, longue de 145 mètres, est perpendiculaire au quai.

port erquy        

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb